Menu

Le zéro phyto au Louroux

Zéro phyto : la commune met en place un plan de gestion de l'herbe

Pourquoi le zérophyto ?

Afin de préserver la qualité de l'eau et de protéger la santé de tous (agents et particuliers), la commune du Louroux-Béconnais s'est engagée dans la suppression de tous les produits phytosanitaires pour l'entretien des espaces verts. Cette mesure suppose de repenser l'ensemble des pratiques et de mettre en place un plan de gestion des espaces verts raisonnés. Explications.

Mettre en place un plan de gestion de l'herbe nous amène d'abord à nous poser deux questions concrètes : quels sont aujourd'hui nos pratiques et l'usage des produits phytosanitaires et comment pouvons nous repenser notre manière d'entretenir les espaces sans ces produits toxiques ?

Aidé par le CPIE Loire et Mauges et assisté par le bureau d'études en développement durable Horizonova, la commune va mettre en place des techniques alternatives pour entretenir l'espace sans aucune augmentation de coût ou de temps de travail. Ainsi, les agents procèderont à un arrachage manuel des mauvaises herbes et l'utilisation d'outils mécanique (brosse qui désherbe). A ces techniques s'ajoute l'établissement d'un plan d'entretien pensé par zonages : des zones où toutes les herbes seront enlevées, des zones où on limitera l'expansion des herbes et enfin des zones plus naturelles.

Une ville où l'herbe à sa place

Ces techniques vont pouvoir remettre le végétal au cœur de nos villes. Il ne s'agit pas d'abandonner l'entretien mais d'avoir un entretien raisonné de l'espace pour voir réapparaitre des espèces d'insectes très importants pour l'écosystème : des abeilles pour la pollinisation, des papillons ou encore des coccinelles.

Une cartographie précise

Pour réaliser un entretien efficace, le cabinet Horizonova a réalisé une cartographie précise des différentes zones à entretenir. A cela s'ajoute des préconisations d'aménagements et une assistance auprès des agents pour la mise en place des nouvelles techniques.

Avec la suppression des produits phytosanitaires, la commune se projette donc dans l'avenir pour proposer à nos enfants une ville verte : la ville de demain.

Haut de page